Actes des 24ème Conférence sur le Traitement Automatique des Langues Naturelles. Volume 2 - Articles courts

Iris Eshkol-Taravella, Jean-Yves Antoine (Editors)


Anthology ID:
2017.jeptalnrecital-court
Month:
6
Year:
2017
Address:
Orléans, France
Venue:
JEP/TALN/RECITAL
SIG:
Publisher:
ATALA
URL:
DOI:
Bib Export formats:
BibTeX MODS XML EndNote

pdf bib
Actes des 24ème Conférence sur le Traitement Automatique des Langues Naturelles. Volume 2 - Articles courts
Iris Eshkol-Taravella | Jean-Yves Antoine

pdf bib
Annotation d’expressions polylexicales verbales en français (Annotation of verbal multiword expressions in French)
Marie Candito | Mathieu Constant | Carlos Ramisch | Agata Savary | Yannick Parmentier | Caroline Pasquer | Jean-Yves Antoine

Nous décrivons la partie française des données produites dans le cadre de la campagne multilingue PARSEME sur l’identification d’expressions polylexicales verbales (Savary et al., 2017). Les expressions couvertes pour le français sont les expressions verbales idiomatiques, les verbes intrinsèquement pronominaux et une généralisation des constructions à verbe support. Ces phénomènes ont été annotés sur le corpus French-UD (Nivre et al., 2016) et le corpus Sequoia (Candito & Seddah, 2012), soit un corpus de 22 645 phrases, pour un total de 4 962 expressions annotées. On obtient un ratio d’une expression annotée tous les 100 tokens environ, avec un fort taux d’expressions discontinues (40%).

pdf bib
Évaluation de mesures d’association pour les bigrammes et les trigrammes au moyen du test exact de Fisher (Using Fisher’s Exact Test to Evaluate Association Measures for Bigrams and Trigrams)
Yves Bestgen

Pour déterminer si certaines mesures d’association lexicale fréquemment employées en TAL attribuent des scores élevés à des n-grammes que le hasard aurait pu produire aussi souvent qu’observé, nous avons utilisé une extension du test exact de Fisher à des séquences de plus de deux mots. Les analyses ont porté sur un corpus de quatre millions de mots d’anglais conversationnel extrait du BNC. Les résultats, basés sur la courbe précision-rappel et sur la précision moyenne, montrent que le LL-simple est extrêmement efficace. IM3 est plus efficace que les autres mesures basées sur les tests d’hypothèse et atteint même un niveau de performance presque égal à LL-simple pour les trigrammes.

pdf bib
Réseaux neuronaux profonds pour l’étiquetage de séquences (Deep Neural Networks for Sequence Labeling)
Yoann Dupont | Marco Dinarelli | Isabelle Tellier

Depuis quelques années les réseaux neuronaux se montrent très efficaces dans toutes les tâches de Traitement Automatique des Langues (TAL). Récemment, une variante de réseau neuronal particulièrement adapté à l’étiquetage de séquences textuelles a été proposée, utilisant des représentations distributionnelles des étiquettes. Dans cet article, nous reprenons cette variante et nous l’améliorons avec une version profonde. Dans cette version, différentes couches cachées permettent de prendre en compte séparément les différents types d’informations données en entrée au réseau. Nous évaluons notre modèle sur les mêmes tâches que la première version de réseau de laquelle nous nous sommes inspirés. Les résultats montrent que notre variante de réseau neuronal est plus efficace que les autres, mais aussi qu’elle est plus efficace que tous les autres modèles évalués sur ces tâches, obtenant l’état-de-l’art.

pdf bib
Schémas Winograd en français: une étude statistique et comportementale (Winograd schemas in French : a statistical and behavioral study)
Pascal Amsili | Olga Seminck

Nous présentons dans cet article une collection de schémas Winograd en français, adaptée de la liste proposée par Levesque et al. (2012) pour l’anglais. Les schémas Winograd sont des problèmes de résolution d’anaphore conçus pour être IA-complets. Nous montrons que notre collection vérifie deux propriétés cruciales : elle est robuste vis-à-vis de méthodes statistiques simples (“Google-proof”), tout en étant largement dépourvue d’ambiguïté pour les sujets humains que nous avons testés.

pdf bib
Critères numériques dans les essais cliniques : annotation, détection et normalisation (Numerical criteria in clinical trials : annotation, detection and normalization)
Natalia Grabar | Vincent Claveau

Les essais cliniques sont un élément fondamental pour l’évaluation de nouvelles thérapies ou techniques de diagnostic, de leur sécurité et efficacité. Ils exigent d’avoir un échantillon convenable de la population. Le défi consiste alors à recruter le nombre suffisant de participants avec des caractéristiques similaires pour garantir que les résultats des essais sont bien contrôlés et dus aux facteurs étudiés. C’est une tâche difficile, effectuée essentiellement manuellement. Comme les valeurs numériques sont une information très fréquente et importante, nous proposons un système automatique qui vise leur extraction et normalisation.

pdf bib
Analyse automatique FrameNet : une étude sur un corpus français de textes encyclopédiques (FrameNet automatic analysis : a study on a French corpus of encyclopedic texts)
Gabriel Marzinotto | Géraldine Damnati | Frédéric Béchet

Cet article présente un système d’analyse automatique en cadres sémantiques évalué sur un corpus de textes encyclopédiques d’histoire annotés selon le formalisme FrameNet. L’approche choisie repose sur un modèle intégré d’étiquetage de séquence qui optimise conjointement l’identification des cadres, la segmentation et l’identification des rôles sémantiques associés. Nous cherchons dans cette étude à analyser la complexité de la tâche selon plusieurs dimensions. Une analyse détaillée des performances du système est ainsi proposée, à la fois selon l’angle des paramètres du modèle et de la nature des données.

pdf bib
Détection de coréférences de bout en bout en français (End-to-end coreference resolution for French)
Elisabeth Godbert | Benoit Favre

Notre objectif est l’élaboration d’un système de détection automatique de relations de coréférence le plus général possible, pour le traitement des anaphores pronominales et les coréférences directes. Nous décrivons dans cet article les différentes étapes de traitement des textes dans le système que nous avons développé : (i) l’annotation en traits lexicaux et syntaxiques par le système Macaon ; (ii) le repérage des mentions par un modèle obtenu par apprentissage sur le corpus ANCOR ; (iii) l’annotation sémantique des mentions à partir de deux ressources : le DEM et le LVF ; (iv) l’annotation en coréférences par un système à base de règles. Le système est évalué sur le corpus ANCOR.

pdf bib
Une approche hybride pour la construction de lexiques bilingues d’expressions multi-mots à partir de corpus parallèles (A hybrid approach to build bilingual lexicons of multiword expressions from parallel corpora)
Nasredine Semmar | Morgane Marchand

Les expressions multi-mots jouent un rôle important dans différentes applications du Traitement Automatique de la Langue telles que la traduction automatique et la recherche d’information interlingue. Cet article, d’une part, décrit une approche hybride pour l’acquisition d’un lexique bilingue d’expressions multi-mots à partir d’un corpus parallèle anglais-français, et d’autre part, présente l’impact de l’utilisation d’un lexique bilingue spécialisé d’expressions multi-mots produit par cette approche sur les résultats du système de traduction statistique libre Moses. Nous avons exploré deux métriques basées sur la co-occurrence pour évaluer les liens d’alignement entre les expressions multi-mots des langues source et cible. Les résultats obtenus montrent que la métrique utilisant un dictionnaire bilingue amorce de mots simples améliore aussi bien la qualité de l’alignement d’expressions multi-mots que celle de la traduction.

pdf bib
Une interprétation probabiliste des informations de factivité (Factuality information as sets of probabilities)
Timothée Bernard

Nous présentons une nouvelle formalisation de la factivité, la dimension représentant le degré de croyance qu’une source – l’auteur ou tout autre agent mentionné dans un texte – accorde à une éventualité donnée. Nous insistons sur l’aspect dynamique de cette notion ainsi que sur ses interactions avec la structure discursive. Nous montrons comment une interprétation en termes d’ensembles de probabilités permet de s’affranchir des principaux problèmes que posait la formalisation utilisée dans les travaux précédents au calcul d’une factivité cohérente à l’échelle du texte dans sa totalité.

pdf bib
Une approche universelle pour l’abstraction automatique d’alternances morphophonologiques (A universal algorithm for the automatical abstraction of morphophonological alternations)
Sacha Beniamine

Cet article présente un algorithme implémenté pour l’inférence de patrons d’alternances morphophonologiques entre mots-formes. Il est universel au sens où il permet d’obtenir des classifications comparables d’une langue à l’autre sans préjuger des types d’alternances. Les patrons constituent une première étape pour les travaux quantitatifs dans l’approche Mot et Paradigme de la morphologie.

pdf bib
Détection automatique de métaphores dans des textes de Géographie : une étude prospective (Automatic detection of metaphors in Geographical research papers : a prospective study)
Max Beligné | Aleksandra Campar | Jean-Hugues Chauchat | Melanie Lefeuvre | Isabelle Lefort | Sabine Loudcher | Julien Velcin

Cet article s’intègre dans un projet collaboratif qui vise à réaliser une analyse longitudinale de la production universitaire en Géographie. En particulier, nous présentons les premiers résultats de l’application d’une méthode de détection automatique de métaphores basée sur les modèles de thématiques latentes. Une analyse détaillée permet de mieux comprendre l’impact de certains choix et de réfléchir aux pistes de recherche que nous serons amenés à explorer pour améliorer ces résultats.

pdf bib
Describing derivational polysemy with XMG
Marios Andreou | Simon Petitjean

In this paper, we model and test the monosemy and polysemy approaches to derivational multiplicity of meaning, using Frame Semantics and XMG. In order to illustrate our claims and proposals, we use data from deverbal nominalizations with the suffix -al on verbs of change of possession (e.g. rental, disbursal). In our XMG implementation, we show that the underspecified meaning of affixes cannot always be reduced to a single unitary meaning and that the polysemy approach to multiplicity of meaning is more judicious compared to the monosemy approach. We also introduce constraints on the potential referents of derivatives. These constraints have the form of type constraints and specify which arguments in the frame of the verbal base are compatible with the referential argument of the derivative. The introduction of type constraints rules out certain readings because frame unification only succeeds if types are compatible.

pdf bib
Changement stylistique de phrases par apprentissage faiblement supervisé (Textual Style Transfer using Weakly Supervised Learning)
Damien Sileo | Camille Pradel | Philippe Muller | Tim Van de Cruys

Plusieurs tâches en traitement du langage naturel impliquent de modifier des phrases en conservant au mieux leur sens, comme la reformulation, la compression, la simplification, chacune avec leurs propres données et modèles. Nous introduisons ici une méthode générale s’adressant à tous ces problèmes, utilisant des données plus simples à obtenir : un ensemble de phrases munies d’indicateurs sur leur style, comme des phrases et le type de sentiment qu’elles expriment. Cette méthode repose sur un modèle d’apprentissage de représentations non supervisé (un auto-encodeur variationnel), puis sur le changement des représentations apprises pour correspondre à un style donné. Le résultat est évalué qualitativement, puis quantitativement sur le jeu de données de compression de phrases Microsoft, avec des résultats encourageants.

pdf bib
Amélioration de la similarité sémantique vectorielle par méthodes non-supervisées (Improved the Semantic Similarity with Weighting Vectors)
El-Moatez-Billah Nagoudi | Jérémy Ferrero | Didier Schwab

pdf bib
Typologies pour l’annotation de textes non standard en français (Typologies for the annotation of non-standard French texts)
Louise Tarrade | Cédric Lopez | Rachel Panckhurst | Geroges Antoniadis

La tâche de normalisation automatique des messages issus de la communication électronique médiée requiert une étape préalable consistant à identifier les phénomènes linguistiques. Dans cet article, nous proposons deux typologies pour l’annotation de textes non standard en français, relevant respectivement des niveaux morpho-lexical et morpho-syntaxique. Ces typologies ont été développées en conciliant les typologies existantes et en les faisant évoluer en parallèle d’une annotation manuelle de tweets et de SMS.

pdf bib
Simbow : une mesure de similarité sémantique entre textes (Simbow : a semantic similarity metric between texts)
Delphine Charlet | Géraldine Damnati

Cet article décrit une mesure de similarité sémantique non-supervisée qui repose sur l’introduction d’une matrice de relations entre mots, dans un paradigme de mesure cosinus entre sacs de mots. La métrique obtenue, apparentée à soft-cosinus, tient compte des relations entre mots qui peuvent être d’ordre lexical ou sémantique selon la matrice considérée. La mise en œuvre de cette métrique sur la tâche qui consiste à mesurer des similarités sémantiques entre questions posées sur un forum, a remporté la campagne d’évaluation SemEval2017. Si l’approche soumise à la campagne est une combinaison supervisée de différentes mesures non-supervisées, nous présentons dans cet article en détail les métriques non-supervisées, qui présentent l’avantage de produire de bons résultats sans nécessiter de ressources spécifiques autres que des données non annotées du domaine considéré.

pdf bib
Adaptation au domaine pour l’analyse morpho-syntaxique (Domain Adaptation for PoS tagging)
Éléonor Bartenlian | Margot Lacour | Matthieu Labeau | Alexandre Allauzen | Guillaume Wisniewski | François Yvon

Ce travail cherche à comprendre pourquoi les performances d’un analyseur morpho-syntaxiques chutent fortement lorsque celui-ci est utilisé sur des données hors domaine. Nous montrons à l’aide d’une expérience jouet que ce comportement peut être dû à un phénomène de masquage des caractéristiques lexicalisées par les caractéristiques non lexicalisées. Nous proposons plusieurs modèles essayant de réduire cet effet.

pdf bib
Représentation vectorielle de sens pour la désambiguïsation lexicale à base de connaissances (Sense Embeddings in Knowledge-Based Word Sense Disambiguation)
Loïc Vial | Benjamin Lecouteux | Didier Schwab

Dans cet article, nous proposons une nouvelle méthode pour représenter sous forme vectorielle les sens d’un dictionnaire. Nous utilisons les termes employés dans leur définition en les projetant dans un espace vectoriel, puis en additionnant les vecteurs résultants, avec des pondérations dépendantes de leur partie du discours et de leur fréquence. Le vecteur de sens résultant est alors utilisé pour trouver des sens reliés, permettant de créer un réseau lexical de manière automatique. Le réseau obtenu est ensuite évalué par rapport au réseau lexical de WordNet, construit manuellement. Pour cela nous comparons l’impact des différents réseaux sur un système de désambiguïsation lexicale basé sur la mesure de Lesk. L’avantage de notre méthode est qu’elle peut être appliquée à n’importe quelle langue ne possédant pas un réseau lexical comme celui de WordNet. Les résultats montrent que notre réseau automatiquement généré permet d’améliorer le score du système de base, atteignant quasiment la qualité du réseau de WordNet.

pdf bib
Parcourir, reconnaître et réfléchir. Combinaison de méthodes légères pour l’extraction de relations sémantiques (Browse, recognize and think)
Mathieu Lafourcade | Nathalie Le Brun

La capture de relations sémantiques entre termes à partir de textes est un moyen privilégié de constituer/alimenter une base de connaissances, ressource indispensable pour l’analyse de textes. Nous proposons et évaluons la combinaison de trois méthodes de production de relations lexicosémantiques.

pdf bib
Si les souris étaient des reptiles, alors les reptiles pourraient être des mammifères ou Comment détecter les anomalies dans le réseau JDM ? (If mice were reptiles, then the reptiles could be mammals, or How to detect errors in a lexical network?)
Alain Joubert | Mathieu Lafourcade | Nathalie Le Brun

La correction des erreurs dans une collection de données est un problème délicat. Elle peut être réalisée manuellement par un expert, ou en utilisant des méthodes de crowdsourcing, ou encore automatiquement au moyen d’algorithmes. Nous présentons ici des méthodes automatiques permettant de détecter les erreurs potentielles « secondaires » induites par les mécanismes automatiques d’inférences de relations, lorsqu’ils s’appuient sur des relations erronées « initiales » détectées manuellement. Des résultats encourageants, mesurés sur le réseau JeuxDeMots, nous invitent à envisager également des stratégies qui permettraient de détecter automatiquement les relations erronées « initiales », ce qui pourrait conduire à une détection automatique de la majorité des erreurs présentes dans le réseau.

pdf bib
Vers l’annotation par le jeu de corpus (plus) complexes : le cas de la langue de spécialité (Towards (more) complex corpora annotation using a game with a purpose : the case of scientific language)
Karën Fort | Bruno Guillaume | Nicolas Lefebvre | Laura Ramírez | Mathilde Regnault | Mary Collins | Oksana Gavrilova | Tanti Kristanti

Nous avons précédemment montré qu’il est possible de faire produire des annotations syntaxiques de qualité par des participants à un jeu ayant un but. Nous présentons ici les résultats d’une expérience visant à évaluer leur production sur un corpus plus complexe, en langue de spécialité, en l’occurrence un corpus de textes scientifiques sur l’ADN. Nous déterminons précisément la complexité de ce corpus, puis nous évaluons les annotations en syntaxe de dépendances produites par les joueurs par rapport à une référence mise au point par des experts du domaine.

pdf bib
Détection des mots non-standards dans les tweets avec des réseaux de neurones (Detecting non-standard words in tweets with neural networks)
Tian Tian | Isabelle Tellier | Marco Dinarelli | Pedro Cardoso

Dans cet article, nous proposons un modèle pour détecter dans les textes générés par des utilisateurs (en particulier les tweets), les mots non-standards à corriger. Nous utilisons pour cela des réseaux de neurones convolutifs au niveau des caractères, associés à des “plongements” (embeddings) des mots présents dans le contexte du mot courant. Nous avons utilisé pour l’évaluation trois corpus de référence. Nous avons testé différents modèles qui varient suivant leurs plongements pré-entrainés, leurs configurations et leurs optimisations. Nous avons finalement obtenu une F1-mesure de 0.972 en validation croisée pour la classe des mots non-standards. Cette détection des mots à corriger est l’étape préliminaire pour la normalisation des textes non standards comme les tweets.

pdf bib
MAR-REL : une base de marqueurs de relations conceptuelles pour la détection de Contextes Riches en Connaissances (MAR-REL : a conceptual relation markers database for Knowledge-Rich Contexts extraction)
Luce Lefeuvre | Anne Condamines

Les marqueurs de relation conceptuelle sont un moyen efficace de détecter automatiquement en corpus des Contextes Riches en Connaissances. Dans le domaine de la terminologie ou de l’ingénierie des connaissances, les Contextes Riches en Connaissances peuvent être utiles pour l’élaboration de ressources termino-ontologiques. Bien que la littérature concernant ce sujet soit riche, il n’existe pas de recensement systématique ni d’évaluation à grande échelle des marqueurs de relation conceptuelle. Pour ces raisons notamment, nous avons constitué une base de marqueurs pour les relations d’hyperonymie, de méronymie, et de cause, en français. Pour chacun de ces marqueurs, son taux de précision est proposé pour des corpus qui varient en fonction du domaine et du genre textuel.

pdf bib
Apprentissage en ligne interactif d’un générateur en langage naturel neuronal pour le dialogue homme-machine (On-line Interactive Learning of Natural Language Neural Generation for Human-machine)
Matthieu Riou | Bassam Jabaian | Stéphane Huet | Fabrice Lefèvre

Récemment, de nouveaux modèles à base de réseaux de neurones récurrents ont été proposés pour traiter la génération en langage naturel dans des systèmes de dialogue (Wen et al., 2016a). Ces modèles demandent une grande quantité de données d’apprentissage ; or la collecte et l’annotation de ces données peuvent être laborieuses. Pour répondre à cette problématique, nous nous intéressons ici à la mise en place d’un protocole d’apprentissage en ligne basé sur un apprentissage par renforcement, permettant d’améliorer l’utilisation d’un modèle initial appris sur un corpus plus restreint généré par patrons. Dans cette étude exploratoire, nous proposons une approche basée sur un algorithme de bandit contre un adversaire, afin d’en étudier l’intérêt et les limites.

pdf bib
Apports des analyses syntaxiques pour la détection automatique de mentions dans un corpus de français oral (Experiences in using deep and shallow parsing to detect entity mentions in oral French)
Loïc Grobol | Isabelle Tellier | Éric de La Clergerie | Marco Dinarelli | Frédéric Landragin

Cet article présente trois expériences de détection de mentions dans un corpus de français oral : ANCOR. Ces expériences utilisent des outils préexistants d’analyse syntaxique du français et des méthodes issues de travaux sur la coréférence, les anaphores et la détection d’entités nommées. Bien que ces outils ne soient pas optimisés pour le traitement de l’oral, la qualité de la détection des mentions que nous obtenons est comparable à l’état de l’art des systèmes conçus pour l’écrit dans d’autres langues. Nous concluons en proposant des perspectives pour l’amélioration des résultats que nous obtenons et la construction d’un système end-to-end pour lequel nos expériences peuvent servir de base de travail.

pdf bib
Un nouveau besoin dans l’industrie : une aide au « rédacteur traduisant » (A new need in companies: writing assistance for “translating writers”)
Claire Lemaire

Nous mettons en relief, grâce à une expérimentation avec questionnaires et corpus parallèle, une situation nouvelle en entreprise de rédaction multilingue, pour laquelle il n’existe pas de technologie TAL dédiée. Nous suggérons de tirer profit de cette situation inédite de rédacteur traduisant, pour utiliser l’expertise du rédacteur pendant le processus de traduction et nous préconisons de développer une TA permettant une édition en cours de processus.

pdf bib
Adaptation incrémentale de modèles de traduction neuronaux (Incremental adaptation of neural machine translation models)
Christophe Servan | Josep Crego | Jean Senellart

L’adaptation au domaine est un verrou scientifique en traduction automatique. Il englobe généralement l’adaptation de la terminologie et du style, en particulier pour la post-édition humaine dans le cadre d’une traduction assistée par ordinateur. Avec la traduction automatique neuronale, nous étudions une nouvelle approche d’adaptation au domaine que nous appelons “spécialisation” et qui présente des résultats prometteurs tant dans la vitesse d’apprentissage que dans les scores de traduction. Dans cet article, nous proposons d’explorer cette approche.

pdf bib
Détection de concepts et granularité de l’annotation (Concept detection and annotation granularity )
Pierre Zweigenbaum | Thomas Lavergne

Nous nous intéressons ici à une tâche de détection de concepts dans des textes sans exigence particulière de passage par une phase de détection d’entités avec leurs frontières. Il s’agit donc d’une tâche de catégorisation de textes multiétiquette, avec des jeux de données annotés au niveau des textes entiers. Nous faisons l’hypothèse qu’une annotation à un niveau de granularité plus fin, typiquement au niveau de l’énoncé, devrait améliorer la performance d’un détecteur automatique entraîné sur ces données. Nous examinons cette hypothèse dans le cas de textes courts particuliers : des certificats de décès où l’on cherche à reconnaître des diagnostics, avec des jeux de données initialement annotés au niveau du certificat entier. Nous constatons qu’une annotation au niveau de la « ligne » améliore effectivement les résultats, mais aussi que le simple fait d’appliquer au niveau de la ligne un classifieur entraîné au niveau du texte est déjà une source d’amélioration.

pdf bib
Tri Automatique de la Littérature pour les Revues Systématiques (Automatically Ranking the Literature in Support of Systematic Reviews)
Christopher Norman | Mariska Leeflang | Pierre Zweigenbaum | Aurélie Névéol

Les revues systématiques de la littérature dans le domaine biomédical reposent essentiellement sur le travail bibliographique manuel d’experts. Nous évaluons les performances de la classification supervisée pour la découverte automatique d’articles à l’aide de plusieurs définitions des critères d’inclusion. Nous appliquons un modèle de regression logistique sur deux corpus issus de revues systématiques conduites dans le domaine du traitement automatique de la langue et de l’efficacité des médicaments. La classification offre une aire sous la courbe moyenne (AUC) de 0.769 si le classifieur est contruit à partir des jugements experts portés sur les titres et résumés des articles, et de 0.835 si on utilise les jugements portés sur le texte intégral. Ces résultats indiquent l’importance des jugements portés dès le début du processus de sélection pour développer un classifieur efficace pour accélérer l’élaboration des revues systématiques à l’aide d’un algorithme de classification standard.

pdf bib
Une approche linguistique pour la détection des dialectes arabes (A linguistic approach for the detection of Arabic dialects)
Houda Saâdane | Damien Nouvel | Hosni Seffih | Christian Fluhr

Dans cet article, nous présentons un processus d’identification automatique de l’origine dialectale pour la langue arabe de textes écrits en caractères arabes ou en écriture latine (arabizi). Nous décrivons le processus d’annotation des ressources construites et du système de translittération adopté. Deux approches d’identification de la langue sont comparées : la première est linguistique et exploite des dictionnaires, la seconde est statistique et repose sur des méthodes traditionnelles d’apprentissage automatique (n-grammes). L’évaluation de ces approches montre que la méthode linguistique donne des résultats satisfaisants, sans être dépendante des corpus d’apprentissage.