Actes de la conférence conjointe JEP-TALN-RECITAL 2016. volume 2 : TALN (Posters)

Laurence Danlos, Thierry Hamon (Editors)


Anthology ID:
2016.jeptalnrecital-poster
Month:
7
Year:
2016
Address:
Paris, France
Venue:
JEP/TALN/RECITAL
SIG:
Publisher:
AFCP - ATALA
URL:
DOI:
Bib Export formats:
BibTeX MODS XML EndNote

pdf bib
Actes de la conférence conjointe JEP-TALN-RECITAL 2016. volume 2 : TALN (Posters)
Laurence Danlos | Thierry Hamon

pdf bib
Amélioration de la traduction automatique d’un corpus annoté (Improvement of the automatic translation of an annotated corpus)
Marwa Hadj Salah | Hervé Blanchon | Mounir Zrigui | Didier Schwab

Dans cet article, nous présentons une méthode pour améliorer la traduction automatique d’un corpus annoté et porter ses annotations de l’anglais vers une langue cible. Il s’agit d’améliorer la méthode de (Nasiruddin et al., 2015) qui donnait de nombreux segments non traduits, des duplications et des désordres. Nous proposons un processus de pré-traitement du SemCor anglais, pour qu’il soit adapté au système de traduction automatique statistique utilisé, ainsi qu’un processus de post-traitement pour la sortie. Nous montrons une augmentation de 2,9 points en terme de score F1 sur une tâche de désambiguïsation lexicale ce qui prouve l’efficacité de notre méthode.

pdf bib
Analyse d’une tâche de substitution lexicale : quelles sont les sources de difficulté ? (Difficulty analysis for a lexical substitution task)
Ludovic Tanguy | Cécile Fabre | Camille Mercier

Nous proposons dans cet article une analyse des résultats de la campagne SemDis 2014 qui proposait une tâche de substitution lexicale en français. Pour les 300 phrases du jeu de test, des annotateurs ont proposé des substituts à un mot cible, permettant ainsi d’établir un gold standard sur lequel les systèmes participants ont été évalués. Nous cherchons à identifier les principales caractéristiques des items du jeu de test qui peuvent expliquer les variations de performance pour les humains comme pour les systèmes, en nous basant sur l’accord inter-annotateurs des premiers et les scores de rappel des seconds. Nous montrons que si plusieurs caractéristiques communes sont associées aux deux types de difficulté (rareté du sens dans lequel le mot-cible est employé, fréquence d’emploi du mot-cible), d’autres sont spécifiques aux systèmes (degré de polysémie du mot-cible, complexité syntaxique).

pdf bib
L’anti-correcteur : outil d’évaluation positive de l’orthographe et de la grammaire (The ”anticorrecteur”: a positive evaluation module for spell and grammar checking)
Lydia-Mai Ho-Dac | Sophie Muller | Valentine Delbar

L’objectif de cette étude est d’expérimenter l’intégration d’une nouvelle forme d’évaluation dans un correcteur orthographique et grammatical. L’« anticorrecteur » a pour objet de mesurer le taux de réussites orthographiques et grammaticales d’un texte sur certains points jugés difficiles selon la littérature et une observation d’erreurs en corpus. L’évaluation du niveau d’écriture ne se base plus uniquement sur les erreurs commises, mais également sur les réussites réalisées. Une version bêta de ce nouveau mode d’évaluation positive a été intégré dans le correcteur Cordial. Cet article a pour but de discuter de l’intérêt de ce nouveau rapport à l’orthographe et de présenter quelques premiers éléments d’analyse résultant de l’application de l’anticorrecteur sur un corpus de productions variées en matière de niveau d’écriture et genre discursif. Ici, un résumé en français (max. 150 mots). Times, 10pt.

pdf bib
Appariement d’articles en ligne et de vidéos : stratégies de sélection et méthodes d’évaluation (Pairing On-line News Articles to Videos : Selection Strategies and Evaluation Methods)
Adèle Désoyer | Delphine Battistelli | Jean-Luc Minel

Dans cet article, nous proposons une méthode d’appariement de contenus d’actualité multimédias, considérant les exigences à la fois sémantiques et temporelles du besoin d’information. La pertinence d’une vidéo pour un article de presse est mesurée par deux indices, l’un saisissant la similarité de leurs contenus, l’autre la cohérence de leurs dates d’édition. Nous présentons également une méthodologie d’évaluation s’affranchissant des standards comparant les résultats du système à des résultats de référence, en soumettant les paires de documents proposées automatiquement à un panel d’utilisateurs chargé de juger de leur pertinence.

pdf bib
Approximate unsupervised summary optimisation for selections of ROUGE
Natalie Schluter | Héctor Martínez Alonso

Approximate summary optimisation for selections of ROUGE It is standard to measure automatic summariser performance using the ROUGE metric. Unfortunately, ROUGE is not appropriate for unsupervised summarisation approaches. On the other hand, we show that it is possible to optimise approximately for ROUGE-n by using a document-weighted ROUGE objective. Doing so results in state-of-the-art summariser performance for single and multiple document summaries for both English and French. This is despite a non-correlation of the documentweighted ROUGE metric with human judgments, unlike the original ROUGE metric. These findings suggest a theoretical approximation link between the two metrics.

pdf bib
L’architecture d’un modèle hybride pour la normalisation de SMS (A hybrid model architecture for SMS normalization)
Eleni Kogkitsidou | Georges Antoniadis

La communication par SMS (Short Message Service), aussi bien que tout autre type de communication virtuelle sous forme de textes courts (mails, microblogs, tweets, etc.), présente certaines particularités spécifiques (syntaxe irrégulière, fusionnement et phonétisation de mots, formes abrégées, etc.). A cause de ces caractéristiques, l’application d’outils en Traitement Automatique du Langage (TAL) rend difficile l’exploitation d’informations utiles contenues dans des messages bruités. Nous proposons un modèle de normalisation en deux étapes fondé sur une approche symbolique et statistique. La première partie vise à produire une représentation intermédiaire du message SMS par l’application des grammaires locales, tandis que la deuxième utilise un système de traduction automatique à base de règles pour convertir la représentation intermédiaire vers une forme standard.

pdf bib
Une catégorisation de fins de lignes non-supervisée (End-of-line classification with no supervision)
Pierre Zweigenbaum | Cyril Grouin | Thomas Lavergne

Dans certains textes bruts, les marques de fin de ligne peuvent marquer ou pas la frontière d’une unité textuelle (typiquement un paragraphe). Ce problème risque d’influencer les traitements subséquents, mais est rarement traité dans la littérature. Nous proposons une méthode entièrement non-supervisée pour déterminer si une fin de ligne doit être vue comme un simple espace ou comme une véritable frontière d’unité textuelle, et la testons sur un corpus de comptes rendus médicaux. Cette méthode obtient une F-mesure de 0,926 sur un échantillon de 24 textes contenant des lignes repliées. Appliquée sur un échantillon plus grand de textes contenant ou pas des lignes repliées, notre méthode la plus prudente obtient une F-mesure de 0,898, valeur élevée pour une méthode entièrement non-supervisée.

pdf bib
Classification automatique de dictées selon leur niveau de difficulté de compréhension et orthographique (Automatic classification of dictations according to their complexity for comprehension and writing production)
Adeline Müller | Thomas Francois | Sophie Roekhaut | Cedrick Fairon

Cet article présente une approche visant à évaluer automatiquement la difficulté de dictées en vue de les intégrer dans une plateforme d’apprentissage de l’orthographe. La particularité de l’exercice de la dictée est de devoir percevoir du code oral et de le retranscrire via le code écrit. Nous envisageons ce double niveau de difficulté à l’aide de 375 variables mesurant la difficulté de compréhension d’un texte ainsi que les phénomènes orthographiques et grammaticaux complexes qu’il contient. Un sous-ensemble optimal de ces variables est combiné à l’aide d’un modèle par machines à vecteurs de support (SVM) qui classe correctement 56% des textes. Les variables lexicales basées sur la liste orthographique de Catach (1984) se révèlent les plus informatives pour le modèle.

pdf bib
Combiner des modèles sémantiques distributionnels pour mieux détecter les termes évoquant le même cadre sémantique (Combining distributional semantic models to improve the identification of terms that evoke the same semantic frame)
Gabriel Bernier-Colborne | Patrick Drouin

Nous utilisons des modèles sémantiques distributionnels pour détecter des termes qui évoquent le même cadre sémantique. Dans cet article, nous vérifions si une combinaison de différents modèles permet d’obtenir une précision plus élevée qu’un modèle unique. Nous mettons à l’épreuve plusieurs méthodes simples pour combiner les mesures de similarité calculées à partir de chaque modèle. Les résultats indiquent qu’on obtient systématiquement une augmentation de la précision par rapport au meilleur modèle unique en combinant des modèles différents.

pdf bib
Comparing Named-Entity Recognizers in a Targeted Domain: Handcrafted Rules vs Machine Learning
Ioannis Partalas | Cédric Lopez | Frédérique Segond

Comparing Named-Entity Recognizers in a Targeted Domain : Handcrafted Rules vs. Machine Learning Named-Entity Recognition concerns the classification of textual objects in a predefined set of categories such as persons, organizations, and localizations. While Named-Entity Recognition is well studied since 20 years, the application to specialized domains still poses challenges for current systems. We developed a rule-based system and two machine learning approaches to tackle the same task : recognition of product names, brand names, etc., in the domain of Cosmetics, for French. Our systems can thus be compared under ideal conditions. In this paper, we introduce both systems and we compare them.

pdf bib
Compilation de grammaire de propriétés pour l’analyse syntaxique par optimisation de contraintes (Compilation of a Property Grammar for Syntactic Parsing through Constraint Optimisation)
Jean-Philippe Prost | Rémi Coletta | Christophe Lecoutre

Cet article présente un processus de compilation d’une grammaire de propriétés en une contrainte en extension. Le processus s’insère dans le cadre d’un analyseur syntaxique robuste par résolution d’un problème d’optimisation de contraintes. La grammaire compilée est une énumération de tous les constituants immédiats uniques de l’espace de recherche. L’intérêt de ce travail encore préliminaire tient principalement dans l’exploration d’une modélisation computationnelle de la langue à base de Syntaxe par Modèles (MTS, Model-Theoretic Syntax), qui intègre la représentation indifférenciée des énoncés canoniques et non-canoniques. L’objectif plus particulier du travail présenté ici est d’explorer la possibilité de construire l’ensemble des structures candidat-modèles à partir de l’ensemble des structures syntagmatiques observées sur corpus. Cet article discute notamment le potentiel en matière d’intégration de prédictions probabilistes dans un raisonnement exact pour contribuer à la discrimination entre analyses grammaticales et agrammaticales.

pdf bib
Découverte de nouvelles entités et relations spatiales à partir d’un corpus de SMS (Discovering of new Spatial Entities and Relations from SMS Within the context of the currently available data masses, many works related to the analysis of spatial information are based on the exploitation of textual data)
Sarah Zenasni | Maguelonne Teisseire | Mathieu Roche | Eric Kergosien

Dans le contexte des masses de données aujourd’hui disponibles, de nombreux travaux liés à l’analyse de l’information spatiale s’appuient sur l’exploitation des données textuelles. La communication médiée (SMS, tweets, etc.) véhiculant des informations spatiales prend une place prépondérante. L’objectif du travail présenté dans cet article consiste à extraire ces informations spatiales à partir d’un corpus authentique de SMS en français. Nous proposons un processus dans lequel, dans un premier temps, nous extrayons de nouvelles entités spatiales (par exemple, motpellier, montpeul à associer au toponyme Montpellier). Dans un second temps, nous identifions de nouvelles relations spatiales qui précèdent les entités spatiales (par exemple, sur, par, pres, etc.). La tâche est difficile et complexe en raison de la spécificité du langage SMS qui repose sur une écriture peu standardisée (apparition de nombreux lexiques, utilisation massive d’abréviations, variation par rapport à l’écrit classique, etc.). Les expérimentations qui ont été réalisées à partir du corpus 88milSMS mettent en relief la robustesse de notre système pour identifier de nouvelles entités et relations spatiales.

pdf bib
Description de la juxtaposition en Langue des Signes Française à partir d’une grammaire récursive (The present communication tackles formal grammar developpement of French Sign Language (LSF))
Mohamed Nassime Hadjadj | Michael Filhol

La présente communication s’inscrit dans le cadre du développement d’une grammaire formelle pour la langue des signes française (LSF). Générer automatiquement des énoncés en LSF implique la définition de certaines règles de production pour synchroniser les différents articulateurs du corps, signes, mouvements, etc. Cet article présente dans sa première partie notre méthodologie pour définir des règles de production à partir d’une étude de corpus. Dans la deuxième partie nous présenterons notre étude qui portera sur deux règles de production pour juxtaposer quelques types de structures en LSF. Nous finissons par une discussion sur la nature et l’apport de notre démarche par rapport aux approches existantes.

pdf bib
Détecter le besoin d’information dans des requêtes d’usagers d’agents virtuels : sélection de données pertinentes (Selecting relevant data for information need detection in virtual agent user queries)
Octavia Efraim | Fabienne Moreau

Pour orienter efficacement les messages reçus par différents canaux de communication, dont l’agent virtuel (AV), un système de gestion de la relation client doit prendre en compte le besoin d’information de l’usager. En vue d’une tâche de classification par type de besoin d’information, il est utile de pouvoir en amont sélectionner dans les messages des utilisateurs, souvent de mauvaise qualité, les unités textuelles qui seront pertinentes pour représenter ce besoin d’information. Après avoir décrit les spécificités d’un corpus de requêtes d’AV nous expérimentons deux méthodes de sélection de segments informatifs : par extraction et par filtrage. Les résultats sont encourageants, mais des améliorations et une évaluation extrinsèque restent à faire.

pdf bib
Estimer la notoriété d’un nom propre via Wikipedia (Estimate the notoriety of a Proper name using Wikipedia)
Mouna Elashter | Denis Maurel

Cet article propose de calculer, via Wikipedia, un indice de notoriété pour les entrées du dictionnaire relationnel multilingue de noms propres Prolexbase. Cet indice de notoriété dépend de la langue et participera, d’une part, à la construction d’un module de Prolexbase pour la langue arabe et, d’autre part, à la révision de la notoriété actuellement présente pour les autres langues de la base. Pour calculer la notoriété, nous utilisons la méthode SAW (précédée du calcul de l’entropie de Shannon) à partir de cinq valeurs numériques déduites de Wikipedia.

pdf bib
Étiquetage multilingue en parties du discours avec MElt (Multilingual part-of-speech tagging with MElt)
Benoît Sagot

Nous présentons des travaux récents réalisés autour de MElt, système discriminant d’étiquetage en parties du discours. MElt met l’accent sur l’exploitation optimale d’informations lexicales externes pour améliorer les performances des étiqueteurs par rapport aux modèles entraînés seulement sur des corpus annotés. Nous avons entraîné MElt sur plus d’une quarantaine de jeux de données couvrant plus d’une trentaine de langues. Comparé au système état-de-l’art MarMoT, MElt obtient en moyenne des résultats légèrement moins bons en l’absence de lexique externe, mais meilleurs lorsque de telles ressources sont disponibles, produisant ainsi des étiqueteurs état-de-l’art pour plusieurs langues.

pdf bib
Extraction d’expressions-cibles de l’opinion : de l’anglais au français (Opinion Target Expression extraction : from English to French)
Grégoire Jadi | Laura Monceaux | Vincent Claveau | Béatrice Daille

Dans cet article, nous présentons le développement d’un système d’extraction d’expressions-cibles pour l’anglais et sa transposition au français. En complément, nous avons réalisé une étude de l’efficacité des traits en anglais et en français qui tend à montrer qu’il est possible de réaliser un système d’extraction d’expressions-cibles indépendant du domaine. Pour finir, nous proposons une analyse comparative des erreurs commises par nos systèmes en anglais et français et envisageons différentes solutions à ces problèmes.

pdf bib
Extraction d’opinions ambigües dans des corpus d’avis clients (Ambiguous opinion extraction in user feedbacks)
Joseph Lark | Emmanuel Morin | Sebastián Peña Saldarriaga

Nous détectons dans des corpus d’avis clients en français des expressions d’opinion ne contenant pas de marqueur d’opinion explicitement positif ou négatif. Nous procédons pour cela en deux étapes en nous appuyant sur des méthodes existantes : nous identifions ces expressions à l’aide de fenêtres de mots puis nous les classifions en polarité. Le processus global présente des résultats satisfaisants pour notre cadre applicatif demandant une haute précision.

pdf bib
Extraction de relations temporelles dans des dossiers électroniques patient (Extracting Temporal Relations from Electronic Health Records)
Julien Tourille | Olivier Ferret | Aurélie Névéol | Xavier Tannier

L’analyse temporelle des documents cliniques permet d’obtenir des représentations riches des informations contenues dans les dossiers électroniques patient. Cette analyse repose sur l’extraction d’événements, d’expressions temporelles et des relations entre eux. Dans ce travail, nous considérons que nous disposons des événements et des expressions temporelles pertinents et nous nous intéressons aux relations temporelles entre deux événements ou entre un événement et une expression temporelle. Nous présentons des modèles de classification supervisée pour l’extraction de des relations en français et en anglais. Les performances obtenues sont comparables dans les deux langues, suggérant ainsi que différents domaines cliniques et différentes langues pourraient être abordés de manière similaire.

pdf bib
Impact de l’agglutination dans l’extraction de termes en arabe standard moderne (Adaptation of a term extractor to the Modern Standard Arabic language)
Wafa Neifar | Thierry Hamon | Pierre Zweigenbaum | Mariem Ellouze | Lamia Hadrich Belguith

Nous présentons, dans cet article, une adaptation à l’arabe standard moderne d’un extracteur de termes pour le français et l’anglais. L’adaptation a d’abord consisté à décrire le processus d’extraction des termes de manière similaire à celui défini pour l’anglais et le français en prenant en compte certains particularités morpho-syntaxiques de la langue arabe. Puis, nous avons considéré le phénomène de l’agglutination de la langue arabe. L’évaluation a été réalisée sur un corpus de textes médicaux. Les résultats montrent que parmi 400 termes candidats maximaux analysés, 288 sont jugés corrects par rapport au domaine (72,1%). Les erreurs d’extraction sont dues à l’étiquetage morpho-syntaxique et à la non-voyellation des textes mais aussi à des phénomènes d’agglutination.

pdf bib
Inbenta Semantic Clustering : un outil de classification non-supervisée hybride (Inbenta Semantic Clustering : a hybrid unsupervised classification tool)
Manon Quintana | Laurie Planes

Inbenta développe un outil de classification non-supervisée hybride qui allie à la fois les statistiques et la puissance de notre lexique inspiré de la Théorie Sens-Texte. Nous présenterons ici le contexte qui a amené à la nécessité de développer un tel outil. Après un rapide état de l’art sur la classification non-supervisée en TAL, nous décrirons le fonctionnement de notre clustering sémantique.

pdf bib
Intégration de la similarité entre phrases comme critère pour le résumé multi-document (Integrating sentence similarity as a constraint for multi-document summarization)
Maâli Mnasri | Gaël de Chalendar | Olivier Ferret

multi-document Maâli Mnasri1, 2 Gaël de Chalendar1 Olivier Ferret1 (1) CEA, LIST, Laboratoire Vision et Ingénierie des Contenus, Gif-sur-Yvette, F-91191, France. (2) Université Paris-Sud, Université Paris-Saclay, F-91405 Orsay, France. maali.mnasri@cea.fr, gael.de-chalendar@cea.fr, olivier.ferret@cea.fr R ÉSUMÉ À la suite des travaux de Gillick & Favre (2009), beaucoup de travaux portant sur le résumé par extraction se sont appuyés sur une modélisation de cette tâche sous la forme de deux contraintes antagonistes : l’une vise à maximiser la couverture du résumé produit par rapport au contenu des textes d’origine tandis que l’autre représente la limite du résumé en termes de taille. Dans cette approche, la notion de redondance n’est prise en compte que de façon implicite. Dans cet article, nous reprenons le cadre défini par Gillick & Favre (2009) mais nous examinons comment et dans quelle mesure la prise en compte explicite de la similarité sémantique des phrases peut améliorer les performances d’un système de résumé multi-document. Nous vérifions cet impact par des évaluations menées sur les corpus DUC 2003 et 2004.

pdf bib
Investigating gender adaptation for speech translation
Rachel Bawden | Guillaume Wisniewski | Hélène Maynard

In this paper we investigate the impact of the integration of context into dialogue translation. We present a new contextual parallel corpus of television subtitles and show how taking into account speaker gender can significantly improve machine translation quality in terms of B LEU and M ETEOR scores. We perform a manual analysis, which suggests that these improvements are not necessary related to the morphological consequences of speaker gender, but to more general linguistic divergences.

pdf bib
Médias traditionnels, médias sociaux : caractériser la réinformation (Traditional medias, social medias : characterizing reinformation)
Cédric Maigrot | Ewa Kijak | Vincent Claveau

Les médias traditionnels sont de plus en plus présents sur les réseaux sociaux, mais ces sources d’informations sont confrontées à d’autres sources dites de réinformation. Ces dernières ont parfois tendance à déformer les informations relayées pour correspondre aux idéologies qu’elles souhaitent défendre, les rendant partiellement ou totalement fausses. Le but de cet article est, d’une part, de présenter un corpus que nous avons constitué à partir de groupes Facebook de ces deux types de médias. Nous présentons d’autre part quelques expériences de détection automatique des messages issus des médias de réinformation, en étudiant notamment l’influence d’attributs de surface et d’attributs portant plus spécifiquement sur le contenu de ces messages.

pdf bib
Mise au point d’une méthode d’annotation morphosyntaxique fine du serbe (Developping a method for detailed morphosyntactic tagging of Serbian)
Aleksandra Miletic | Cécile Fabre | Dejan Stosic

Cet article présente une expérience d’annotation morphosyntaxique fine du volet serbe du corpus parallèle ParCoLab (corpus serbe-français-anglais). Elle a consisté à enrichir une annotation existante en parties du discours avec des traits morphosyntaxiques fins, afin de préparer une étape ultérieure de parsing. Nous avons comparé trois approches : 1) annotation manuelle ; 2) préannotation avec un étiqueteur entraîné sur le croate suivie d’une correction manuelle ; 3) réentraînement de l’outil sur un petit échantillon validé du corpus, suivi de l’annotation automatique et de la correction manuelle. Le modèle croate maintient une stabilité globale en passant au serbe, mais les différences entre les deux jeux d’étiquettes exigent des interventions manuelles importantes. Le modèle ré-entraîné sur un échantillon de taille limité (20K tokens) atteint la même exactitude que le modèle existant et le gain de temps observé montre que cette méthode optimise la phase de correction.

pdf bib
Patrons sémantiques pour l’extraction de relations entre termes - Application aux comptes rendus radiologiques (Here the title in English)
Lionel Ramadier | Mathieu Lafourcade

Dans cet article nous nous intéressons à la tâche d’extraction de relations sémantiques dans les textes médicaux et plus particulièrement dans les comptes rendus radiologiques. L’identification de relations sémantiques est une tâche importante pour plusieurs applications (recherche d’information, génération de résumé, etc). Nous proposons une approche fondée sur l’utilisation de patrons sémantiques vérifiant des contraintes dans une base de connaissances.

pdf bib
Recherche de « périsegments » dans un contexte d’analyse conceptuelle assistée par ordinateur : le concept d’« esprit » chez Peirce (Search of “perisegments” in computer-assisted conceptual analysis : the concept of “mind” in Peirce)
Davide Pulizzotto | José Alejandro Lopez Gonzalez | Jean-François Chartier | Jean-Guy Meunier | Louis Chartrand | Francis Lareau | Tan Le Ngoc

En sciences humaines et plus particulièrement en philosophie, l’analyse conceptuelle (AC) est une pratique fondamentale qui permet de décortiquer les propriétés d’un concept. Lors de l’analyse d’un un corpus textuel, le principal défi est l’identification des segments de texte qui expriment le concept. Parfois, ces segments sont facilement reconnaissables grâce à une unité lexicale attendue, appelée forme canonique. Toutefois, ce n’est pas toujours le cas. Cet article propose une chaîne de traitement pour la découverte d’un certain nombre de segments périphériques, dits périsegments. Pour illustrer le processus, nous réalisons des expérimentations sur le concept d’« esprit » dans les Collected Papers de Ch. S. Peirce, en obtenant une précision moyenne supérieure à 83%.

pdf bib
Segmentation automatique d’un texte en rhèses (Automatic segmentation of a text into rhesis)
Victor Pineau | Constance Nin | Solen Quiniou | Béatrice Daille

La segmentation d’un texte en rhèses, unités-membres signifiantes de la phrase, permet de fournir des adaptations de celui-ci pour faciliter la lecture aux personnes dyslexiques. Dans cet article, nous proposons une méthode d’identification automatique des rhèses basée sur un apprentissage supervisé à partir d’un corpus que nous avons annoté. Nous comparons celle-ci à l’identification manuelle ainsi qu’à l’utilisation d’outils et de concepts proches, tels que la segmentation d’un texte en chunks.

pdf bib
Système hybride pour la reconnaissance des entités nommées arabes à base des CRF (Hybrid arabic NER system using CRF Model)
Emna Hkiri | Souheyl Mallat | Mounir Zrigui

La reconnaissance d’entités nommées (REN) pour les langues naturelles telles que l’arabe est une tâche essentielle et difficile. Dans cet article, nous décrivons notre système hybride afin d’améliorer la performance du système de REN et de combler le manque de ressources pour le TAL arabe. Notre système applique un modèle CRF, un lexique bilingue d’ENs et des règles linguistiques spécifiques à la tâche de reconnaissance d’entités nommées dans les textes arabes. Les résultats empiriques indiquent que notre système surpasse l’état-de l’art de la REN arabe lorsqu’il est appliqué au corpus d’évaluation standard ANERcorp.

pdf bib
Vers un lexique ouvert des formes fléchies de l’alsacien : génération de flexions pour les verbes (Towards an Open Lexicon of Inflected Word Forms for Alsatian: Generation of Verbal Inflection)
Lucie Steiblé | Delphine Bernhard

Cet article présente les méthodes mises en œuvre et les résultats obtenus pour la création d’un lexique de formes fléchies de l’alsacien. Les dialectes d’Alsace font partie des langues peu dotées : rares sont les outils et ressources informatisées les concernant. Plusieurs difficultés doivent être prises en compte afin de générer des ressources pour ces langues, généralement liées à la variabilité en l’absence de norme graphique, et au manque de formes fléchies dans les quelques ressources existantes. Nous avons pour ce faire utilisé plusieurs outils permettant la génération automatique de variantes graphiques et la création de formes fléchies (graphes morphologiques et de flexion d’Unitex). Les résultats en termes de couverture des formes rencontrées dans des textes ont permis l’évaluation de la méthode.

pdf bib
Vers une analyse des différences interlinguistiques entre les genres textuels : étude de cas basée sur les n-grammes et l’analyse factorielle des correspondances (Towards a cross-linguistic analysis of genres: A case study based on n-grams and Correspondence Analysis)
Marie-Aude Lefer | Yves Bestgen | Natalia Grabar

L’objectif de notre travail est d’évaluer l’intérêt d’employer les n-grammes et l’analyse factorielle des correspondances (AFC) pour comparer les genres textuels dans les études contrastives interlinguistiques. Nous exploitons un corpus bilingue anglais-français constitué de textes originaux comparables. Le corpus réunit trois genres : les débats parlementaires européens, les éditoriaux de presse et les articles scientifiques. Dans un premier temps, les n-grammes d’une longueur de 2 à 4 mots sont extraits dans chaque langue. Ensuite, pour chaque longueur, les 1 000 n-grammes les plus fréquents dans chaque langue sont traités par l’AFC pour déterminer quels n-grammes sont particulièrement saillants dans les genres étudiés. Enfin, les n-grammes sont catégorisés manuellement en distinguant les expressions d’opinion et de certitude, les marqueurs discursifs et les expressions référentielles. Les résultats montrent que les n-grammes permettent de mettre au jour des caractéristiques typiques des genres étudiés, de même que des contrastes interlangues intéressants.