Actes de la conférence conjointe JEP-TALN-RECITAL 2016. volume 2 : TALN (Articles longs)

Laurence Danlos, Thierry Hamon (Editors)


Anthology ID:
2016.jeptalnrecital-long
Month:
7
Year:
2016
Address:
Paris, France
Venue:
JEP/TALN/RECITAL
SIG:
Publisher:
AFCP - ATALA
URL:
DOI:
Bib Export formats:
BibTeX MODS XML EndNote

pdf bib
Actes de la conférence conjointe JEP-TALN-RECITAL 2016. volume 2 : TALN (Articles longs)
Laurence Danlos | Thierry Hamon

pdf bib
Apprentissage d’analyseur en dépendances cross-lingue par projection partielle de dépendances (Cross-lingual learning of dependency parsers from partially projected dependencies )
Ophélie Lacroix | Lauriane Aufrant | Guillaume Wisniewski | François Yvon

Cet article présente une méthode simple de transfert cross-lingue de dépendances. Nous montrons tout d’abord qu’il est possible d’apprendre un analyseur en dépendances par transition à partir de données partiellement annotées. Nous proposons ensuite de construire de grands ensembles de données partiellement annotés pour plusieurs langues cibles en projetant les dépendances via les liens d’alignement les plus sûrs. En apprenant des analyseurs pour les langues cibles à partir de ces données partielles, nous montrons que cette méthode simple obtient des performances qui rivalisent avec celles de méthodes état-de-l’art récentes, tout en ayant un coût algorithmique moindre.

pdf bib
Bleu, contusion, ecchymose : tri automatique de synonymes en fonction de leur difficulté de lecture et compréhension (Automatic ranking of synonyms according to their reading and comprehension difficulty)
Thomas Francois | Mokhtar B. Billami | Núria Gala | Delphine Bernhard

La lisibilité d’un texte dépend fortement de la difficulté des unités lexicales qui le composent. La simplification lexicale vise ainsi à remplacer les termes complexes par des équivalents sémantiques plus simples à comprendre : par exemple, BLEU (‘résultat d’un choc’) est plus simple que CONTUSION ou ECCHYMOSE. Il est pour cela nécessaire de disposer de ressources qui listent des synonymes pour des sens donnés et les trient par ordre de difficulté. Cet article décrit une méthode pour constituer une ressource de ce type pour le français. Les listes de synonymes sont extraites de BabelNet et de JeuxDeMots, puis triées grâce à un algorithme statistique d’ordonnancement. Les résultats du tri sont évalués par rapport à 36 listes de synonymes ordonnées manuellement par quarante annotateurs.

pdf bib
Comparaison d’approches de classification automatique des actes de dialogue dans un corpus de conversations écrites en ligne sur différentes modalités (A comparison of automatic dialog act recognition approaches in a multimodal corpus of online written conversations)
Soufian Salim | Nicolas Hernandez | Emmanuel Morin

L’analyse des conversations écrites porteuses de demandes d’assistance est un enjeu important pour le développement de nouvelles technologies liées au support client. Dans cet article, nous nous intéressons à l’analyse d’un même type d’échange sur un canal différent : les conversations se déroulant sur les plate-formes d’entraide entre utilisateurs. Nous comparons des approches de classification supervisées sur trois modalités des CMR 1 différentes à même thématique : des courriels, forums et chats issus de la communauté Ubuntu. Le système emploie une taxonomie fine basée sur le schéma DIT++. D’autres expériences sont détaillées, et nous rapportons les résultats obtenus avec différentes approches et différents traits sur les différentes parties de notre corpus multimodal.

pdf bib
Construire un lexique de sentiments par crowdsourcing et propagation (Building a sentiment lexicon through crowdsourcing and spreading)
Mathieu Lafourcade | Nathalie Le Brun | Alain Joubert

Cet article présente une méthode de construction d’une ressource lexicale de sentiments/émotions. Son originalité est d’associer le crowdsourcing via un GWAP (Game With A Purpose) à un algorithme de propagation, les deux ayant pour support et source de données le réseau lexical JeuxDeMots. Nous décrivons le jeu permettant de collecter des informations de sentiments, ainsi que les principes et hypothèses qui sous-tendent le fonctionnement de l’algorithme qui les propage au sein du réseau. Enfin, nous donnons les résultats quantitatifs et expliquons les méthodes d’évaluation qualitative des données obtenues, à la fois par le jeu et par la propagation par l’algorithme. Ces méthodes incluent une comparaison avec Emolex, une autre ressource de sentiments/émotions.

pdf bib
Détection de concepts pertinents pour le résumé automatique de conversations par recombinaison de patrons (Relevant concepts detection for the automatic summary of conversations using patterns recombination )
Jérémy Trione | Benoit Favre | Frederic Bechet

automatique de conversations par recombinaison de patrons Jérémy Trione Benoit Favre Frédéric Béchet Aix-Marseille Université, CNRS, LIF UMR 7279, 13000, Marseille, France prénom.nom@lif.univ-mrs.fr R ÉSUMÉ Ce papier décrit une approche pour créer des résumés de conversations parlées par remplissage de patrons. Les patrons sont générés automatiquement à partir de fragments généralisés depuis un corpus de résumés d’apprentissage. Les informations nécessaires pour remplir les patrons sont détectées dans les transcriptions des conversations et utilisées pour sélectionner les fragments candidats. L’approche obtient un score ROUGE-2 de 0.116 sur le corpus RATP-DECODA. Les résultats obtenus montrent que cette approche abstractive est plus performante que les approches extractives utilisées habituellement dans le domaine du résumé automatique.

pdf bib
Détection et classification non supervisées de relations sémantiques dans des articles scientifiques (Unsupervised Classification of Semantic Relations in Scientific Papers)
Kata Gábor | Isabelle Tellier | Thierry Charnois | Haïfa Zargayouna | Davide Buscaldi

Dans cet article, nous abordons une tâche encore peu explorée, consistant à extraire automatiquement l’état de l’art d’un domaine scientifique à partir de l’analyse d’articles de ce domaine. Nous la ramenons à deux sous-tâches élémentaires : l’identification de concepts et la reconnaissance de relations entre ces concepts. Une extraction terminologique permet d’identifier les concepts candidats, qui sont ensuite alignés à des ressources externes. Dans un deuxième temps, nous cherchons à reconnaître et classifier automatiquement les relations sémantiques entre concepts de manière nonsupervisée, en nous appuyant sur différentes techniques de clustering et de biclustering. Nous mettons en œuvre ces deux étapes dans un corpus extrait de l’archive de l’ACL Anthology. Une analyse manuelle nous a permis de proposer une typologie des relations sémantiques, et de classifier un échantillon d’instances de relations. Les premières évaluations suggèrent l’intérêt du biclustering pour détecter de nouveaux types de relations dans le corpus.

pdf bib
Etude de l’impact d’un lexique bilingue spécialisé sur la performance d’un moteur de traduction à base d’exemples (Studying the impact of a specialized bilingual lexicon on the performance of an example-based machine translation engine)
Nasredine Semmar | Othman Zennaki | Meriama Laib

La traduction automatique statistique bien que performante est aujourd’hui limitée parce qu’elle nécessite de gros volumes de corpus parallèles qui n’existent pas pour tous les couples de langues et toutes les spécialités et que leur production est lente et coûteuse. Nous présentons, dans cet article, un prototype d’un moteur de traduction à base d’exemples utilisant la recherche d’information interlingue et ne nécessitant qu’un corpus de textes en langue cible. Plus particulièrement, nous proposons d’étudier l’impact d’un lexique bilingue de spécialité sur la performance de ce prototype. Nous évaluons ce prototype de traduction et comparons ses résultats à ceux du système de traduction statistique Moses en utilisant les corpus parallèles anglais-français Europarl (European Parliament Proceedings) et Emea (European Medicines Agency Documents). Les résultats obtenus montrent que le score BLEU du prototype du moteur de traduction à base d’exemples est proche de celui du système Moses sur des documents issus du corpus Europarl et meilleur sur des documents extraits du corpus Emea.

pdf bib
Étude des réseaux de neurones récurrents pour étiquetage de séquences (A study of Recurrent Neural Networks for Sequence Labelling)
Marco Dinarelli | Isabelle Tellier

Dans cet article nous étudions plusieurs types de réseaux neuronaux récurrents (RNN) pour l’étiquetage de séquences. Nous proposons deux nouvelles variantes de RNN et nous les comparons aux variantes plus classiques de type Jordan et Elman. Nous expliquons en détails quels sont les avantages de nos nouvelles variantes par rapport aux autres RNN. Nous évaluons tous les modèles, les nouvelles variantes ainsi que les RNN existants, sur deux tâches de compréhension de la parole : ATIS et MEDIA. Les résultats montrent que nos nouvelles variantes de RNN sont plus efficaces que les autres.

pdf bib
Évaluation de l’apprentissage incrémental par analogie (Incremental Learning From Scratch Using Analogical Reasoning )
Vincent Letard | Gabriel Illouz | Sophie Rosset

Cet article examine l’utilisation du raisonnement analogique dans le contexte de l’apprentissage incrémental. Le problème d’apprentissage sous-jacent développé est le transfert de requêtes formulées en langue naturelle vers des commandes dans un langage de programmation. Nous y explorons deux questions principales : Comment se comporte le raisonnement par analogie dans le contexte de l’apprentissage incrémental ? De quelle manière la séquence d’apprentissage influence-t-elle la performance globale ? Pour y répondre, nous proposons un protocole expérimental simulant deux utilisateurs et différentes séquences d’apprentissage. Nous montrons que l’ordre dans la séquence d’apprentissage incrémental n’a d’influence notable que sous des conditions spécifiques. Nous constatons également la complémentarité de l’apprentissage incrémental avec l’analogie pour un nombre d’exemples d’apprentissage minimal.

pdf bib
Évaluation des modèles sémantiques distributionnels : le cas de la dérivation syntaxique (Evaluation of distributional semantic models : The case of syntactic derivation )
Gabriel Bernier-Colborne | Patrick Drouin

Nous évaluons deux modèles sémantiques distributionnels au moyen d’un jeu de données représentant quatre types de relations lexicales et analysons l’influence des paramètres des deux modèles. Les résultats indiquent que le modèle qui offre les meilleurs résultats dépend des relations ciblées, et que l’influence des paramètres des deux modèles varie considérablement en fonction de ce facteur. Ils montrent également que ces modèles captent aussi bien la dérivation syntaxique que la synonymie, mais que les configurations qui captent le mieux ces deux types de relations sont très différentes.

pdf bib
Évaluation dune nouvelle structuration thématique hiérarchique des textes dans un cadre de résumé automatique et de détection d’ancres au sein de vidéos (Evaluation of a novel hierarchical thematic structuring of texts in the framework of text summarization and anchor detection for video hyperlinking )
Anca Simon | Guillaume Gravier | Pascale Sébillot

automatique et de détection d’ancres au sein de vidéos Anca Simon1 Guillaume Gravier2 Pascale Sébillot3 (1) Université de Rennes 1, IRISA & INRIA Rennes, Campus de Beaulieu, 35042 Rennes, France (2) CNRS, IRISA & INRIA Rennes, Campus de Beaulieu, 35042 Rennes, France (3) INSA, IRISA & INRIA Rennes, Campus de Beaulieu, 35042 Rennes, France anca.simon@irisa.fr, guillaume.gravier@irisa.fr, pascale.sebillot@irisa.fr R ÉSUMÉ Dans cet article, nous évaluons, à travers son intérêt pour le résumé automatique et la détection d’ancres dans des vidéos, le potentiel d’une nouvelle structure thématique extraite de données textuelles, composée d’une hiérarchie de fragments thématiquement focalisés. Cette structure est produite par un algorithme exploitant les distributions temporelles d’apparition des mots dans les textes en se fondant sur une analyse de salves lexicales. La hiérarchie obtenue a pour objet de filtrer le contenu non crucial et de ne conserver que l’information saillante des textes, à différents niveaux de détail. Nous montrons qu’elle permet d’améliorer la production de résumés ou au moins de maintenir les résultats de l’état de l’art, tandis que pour la détection d’ancres, elle nous conduit à la meilleure précision dans le contexte de la tâche Search and Anchoring in Video Archives à MediaEval. Les expériences sont réalisées sur du texte écrit et sur un corpus de transcriptions automatiques d’émissions de télévision.

pdf bib
Exploitation de reformulations pour l’acquisition d’un vocabulaire expert/non expert (Exploitation of reformulations for the acquisition of expert/non-expert vocabulary)
Edwige Antoine | Natalia Grabar

Les notions de domaines techniques, comme les notions médicales, présentent souvent des difficultés de compréhension par les non experts. Un vocabulaire qui associe les termes techniques aux expressions grand public peut aider à rendre les textes techniques mieux compréhensibles. L’objectif de notre travail est de construire un tel vocabulaire. Nous proposons d’exploiter la notion de reformulation grâce à trois méthodes : extraction d’abréviations, exploitation de marqueurs de reformulation et de parenthèses. Les segments associés grâce à ces méthodes sont alignés avec les terminologies médicales. Nos résultats permettent de couvrir un grand nombre de termes médicaux et montrent une précision d’extraction entre 0,68 et 0,98. Au total, plusieurs dizaines de milliers de paires sont proposés. Ces résultats sont analysés et comparés avec les travaux existants.

pdf bib
Extension lexicale de définitions grâce à des corpus annotés en sens (Lexical Expansion of definitions based on sense-annotated corpus )
Loïc Vial | Andon Tchechmedjiev | Didier Schwab

Pour un certain nombre de tâches ou d’applications du TALN, il est nécessaire de déterminer la proximité sémantique entre des sens, des mots ou des segments textuels. Dans cet article, nous nous intéressons à une mesure basée sur des savoirs, la mesure de Lesk. La proximité sémantique de deux définitions est évaluée en comptant le nombre de mots communs dans les définitions correspondantes dans un dictionnaire. Dans cet article, nous étudions plus particulièrement l’extension de définitions grâce à des corpus annotés en sens. Il s’agit de prendre en compte les mots qui sont utilisés dans le voisinage d’un certain sens et d’étendre lexicalement la définition correspondante. Nous montrons une amélioration certaine des performances obtenues en désambiguïsation lexicale qui dépassent l’état de l’art.

pdf bib
Extraction de lexiques bilingues à partir de corpus comparables spécialisés à travers une langue pivot (Bilingual lexicon extraction from specialized comparable corpora using a pivot language)
Alexis Linard | Emmanuel Morin | Béatrice Daille

L’extraction de lexiques bilingues à partir de corpus comparables se réalise traditionnellement en s’appuyant sur deux langues. Des travaux précédents en extraction de lexiques bilingues à partir de corpus parallèles ont démontré que l’utilisation de plus de deux langues peut être utile pour améliorer la qualité des alignements extraits. Nos travaux montrent qu’il est possible d’utiliser la même stratégie pour des corpus comparables. Nous avons défini deux méthodes originales impliquant des langues pivots et nous les avons évaluées sur quatre langues et deux langues pivots en particulier. Nos expérimentations ont montré que lorsque l’alignement entre la langue source et la langue pivot est de bonne qualité, l’extraction du lexique en langue cible s’en trouve améliorée.

pdf bib
Fouille de motifs et CRF pour la reconnaissance de symptômes dans les textes biomédicaux (Pattern mining and CRF for symptoms recognition in biomedical texts)
Pierre Holat | Nadi Tomeh | Thierry Charnois | Delphine Battistelli | Marie-Christine Jaulent | Jean-Philippe Métivier

Dans cet article, nous nous intéressons à l’extraction d’entités médicales de type symptôme dans les textes biomédicaux. Cette tâche est peu explorée dans la littérature et il n’existe pas à notre connaissance de corpus annoté pour entraîner un modèle d’apprentissage. Nous proposons deux approches faiblement supervisées pour extraire ces entités. Une première est fondée sur la fouille de motifs et introduit une nouvelle contrainte de similarité sémantique. La seconde formule la tache comme une tache d’étiquetage de séquences en utilisant les CRF (champs conditionnels aléatoires). Nous décrivons les expérimentations menées qui montrent que les deux approches sont complémentaires en termes d’évaluation quantitative (rappel et précision). Nous montrons en outre que leur combinaison améliore sensiblement les résultats.

pdf bib
Une méthode non-supervisée pour la segmentation morphologique et l’apprentissage de morphotactique à l’aide de processus de Pitman-Yor (An unsupervised method for joint morphological segmentation and morphotactics learning using Pitman-Yor processes)
Kevin Löser | Alexandre Allauzen

Cet article présente un modèle bayésien non-paramétrique pour la segmentation morphologique non supervisée. Ce modèle semi-markovien s’appuie sur des classes latentes de morphèmes afin de modéliser les caractéristiques morphotactiques du lexique, et son caractère non-paramétrique lui permet de s’adapter aux données sans avoir à spécifier à l’avance l’inventaire des morphèmes ainsi que leurs classes. Un processus de Pitman-Yor est utilisé comme a priori sur les paramètres afin d’éviter une convergence vers des solutions dégénérées et inadaptées au traitemement automatique des langues. Les résultats expérimentaux montrent la pertinence des segmentations obtenues pour le turc et l’anglais. Une étude qualitative montre également que le modèle infère une morphotactique linguistiquement pertinente, sans le recours à des connaissances expertes quant à la structure morphologique des formes de mots.

pdf bib
Modèles adaptatifs pour prédire automatiquement la compétence lexicale d’un apprenant de français langue étrangère (Adaptive models for automatically predicting the lexical competence of French as a foreign language learners)
Anaïs Tack | Thomas François | Anne-Laure Ligozat | Cédrick Fairon

Cette étude examine l’utilisation de méthodes d’apprentissage incrémental supervisé afin de prédire la compétence lexicale d’apprenants de français langue étrangère (FLE). Les apprenants ciblés sont des néerlandophones ayant un niveau A2/B1 selon le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECR). À l’instar des travaux récents portant sur la prédiction de la maîtrise lexicale à l’aide d’indices de complexité, nous élaborons deux types de modèles qui s’adaptent en fonction d’un retour d’expérience, révélant les connaissances de l’apprenant. En particulier, nous définissons (i) un modèle qui prédit la compétence lexicale de tous les apprenants du même niveau de maîtrise et (ii) un modèle qui prédit la compétence lexicale d’un apprenant individuel. Les modèles obtenus sont ensuite évalués par rapport à un modèle de référence déterminant la compétence lexicale à partir d’un lexique spécialisé pour le FLE et s’avèrent gagner significativement en exactitude (9%-17%).

pdf bib
Modélisation unifiée du document et de son domaine pour une indexation par termes-clés libre et contrôlée (Unified document and domain-specific model for keyphrase extraction and assignment )
Adrien Bougouin | Florian Boudin | Beatrice Daille

Dans cet article, nous nous intéressons à l’indexation de documents de domaines de spécialité par l’intermédiaire de leurs termes-clés. Plus particulièrement, nous nous intéressons à l’indexation telle qu’elle est réalisée par les documentalistes de bibliothèques numériques. Après analyse de la méthodologie de ces indexeurs professionnels, nous proposons une méthode à base de graphe combinant les informations présentes dans le document et la connaissance du domaine pour réaliser une indexation (hybride) libre et contrôlée. Notre méthode permet de proposer des termes-clés ne se trouvant pas nécessairement dans le document. Nos expériences montrent aussi que notre méthode surpasse significativement l’approche à base de graphe état de l’art.

pdf bib
Ne nous arrêtons pas en si bon chemin : améliorations de l’apprentissage global d’analyseurs en dépendances par transition (Don’t Stop Me Now ! Improved Update Strategies for Global Training of Transition-Based)
Lauriane Aufrant | Guillaume Wisniewski | François Yvon

Dans cet article, nous proposons trois améliorations simples pour l’apprentissage global d’analyseurs en dépendances par transition de type A RC E AGER : un oracle non déterministe, la reprise sur le même exemple après une mise à jour et l’entraînement en configurations sous-optimales. Leur combinaison apporte un gain moyen de 0,2 UAS sur le corpus SPMRL. Nous introduisons également un cadre général permettant la comparaison systématique de ces stratégies et de la plupart des variantes connues. Nous montrons que la littérature n’a étudié que quelques stratégies parmi les nombreuses variations possibles, négligeant ainsi plusieurs pistes d’améliorations potentielles.

pdf bib
Prédiction automatique de fonctions pragmatiques dans les reformulations (Automatic prediction of pragmatic functions in reformulations)
Natalia Grabar | Iris Eshkol-Taravella

La reformulation participe à la structuration du discours, notamment dans le cas des dialogues, et contribue également à la dynamique du discours. Reformuler est un acte significatif qui poursuit des objectifs précis. L’objectif de notre travail est de prédire automatiquement la raison pour laquelle un locuteur effectue une reformulation. Nous utilisons une classification de onze fonctions pragmatiques inspirées des travaux existants et des données analysées. Les données de référence sont issues d’annotations manuelles et consensuelles des reformulations spontanées formées autour de trois marqueurs (c’est-à-dire, je veux dire, disons). Les données proviennent d’un corpus oral et d’un corpus de discussions sur les forums de santé. Nous exploitons des algorithmes de catégorisation supervisée et un ensemble de plusieurs descripteurs (syntaxiques, formels, sémantiques et discursifs) pour prédire les catégories de reformulation. La distribution des énoncés et phrases selon les catégories n’est pas homogène. Les expériences sont positionnées à deux niveaux : générique et spécifique. Nos résultats indiquent qu’il est plus facile de prédire les types de fonctions au niveau générique (la moyenne des F-mesures est autour de 0,80), qu’au niveau des catégories individuelles (la moyenne des F-mesures est autour de 0,40). L’influence de différents paramètres est étudiée.

pdf bib
Projection Interlingue d’Étiquettes pour l’Annotation Sémantique Non Supervisée (Cross-lingual Annotation Projection for Unsupervised Semantic Tagging)
Othman Zennaki | Nasredine Semmar | Laurent Besacier

Nos travaux portent sur la construction rapide d’outils d’analyse linguistique pour des langues peu dotées en ressources. Dans une précédente contribution, nous avons proposé une méthode pour la construction automatique d’un analyseur morpho-syntaxique via une projection interlingue d’annotations linguistiques à partir de corpus parallèles (méthode fondée sur les réseaux de neurones récurrents). Nous présentons, dans cet article, une amélioration de notre modèle neuronal, avec la prise en compte d’informations linguistiques externes pour un annotateur plus complexe. En particulier, nous proposons d’intégrer des annotations morpho-syntaxiques dans notre architecture neuronale pour l’apprentissage non supervisé d’annotateurs sémantiques multilingues à gros grain (annotation en SuperSenses). Nous montrons la validité de notre méthode et sa généricité sur l’italien et le français et étudions aussi l’impact de la qualité du corpus parallèle sur notre approche (généré par traduction manuelle ou automatique). Nos expériences portent sur la projection d’annotations de l’anglais vers le français et l’italien.

pdf bib
Utilisation des relations d’une base de connaissances pour la désambiguïsation d’entités nommées (Using the Relations of a Knowledge Base to Improve Entity Linking )
Romaric Besançon | Hani Daher | Olivier Ferret | Hervé Le Borgne

L’identification des entités nommées dans un texte est une tâche essentielle des outils d’extraction d’information dans de nombreuses applications. Cette identification passe par la reconnaissance d’une mention d’entité dans le texte, ce qui a été très largement étudié, et par l’association des entités reconnues à des entités connues, présentes dans une base de connaissances. Cette association repose souvent sur une mesure de similarité entre le contexte textuel de la mention de l’entité et un contexte textuel de description des entités de la base de connaissances. Or, ce contexte de description n’est en général pas présent pour toutes les entités. Nous proposons d’exploiter les relations de la base de connaissances pour ajouter un indice de désambiguïsation pour ces entités. Nous évaluons notre travail sur des corpus d’évaluation standards en anglais issus de la tâche de désambiguïsation d’entités de la campagne TAC-KBP.

pdf bib
Word2Vec vs DBnary ou comment (ré)concilier représentations distribuées et réseaux lexico-sémantiques ? Le cas de l’évaluation en traduction automatique (Word2Vec vs DBnary or how to bring back together vector representations and lexical resources ? A case study for machine translation evaluation)
Christophe Servan | Zied Elloumi | Hervé Blanchon | Laurent Besacier

Cet article présente une approche associant réseaux lexico-sémantiques et représentations distribuées de mots appliquée à l’évaluation de la traduction automatique. Cette étude est faite à travers l’enrichissement d’une métrique bien connue pour évaluer la traduction automatique (TA) : METEOR. METEOR permet un appariement approché (similarité morphologique ou synonymie) entre une sortie de système automatique et une traduction de référence. Nos expérimentations s’appuient sur la tâche Metrics de la campagne d’évaluation WMT 2014 et montrent que les représentations distribuées restent moins performantes que les ressources lexico-sémantiques pour l’évaluation en TA mais peuvent néammoins apporter un complément d’information intéressant à ces dernières.