Mohamed Bouallègue


2015

pdf bib
Utilisation d’annotations sémantiques pour la validation automatique d’hypothèses dans des conversations téléphoniques
Carole Lailler | Yannick Estève | Renato De Mori | Mohamed Bouallègue | Mohamed Morchid
Actes de la 22e conférence sur le Traitement Automatique des Langues Naturelles. Articles courts

Les travaux présentés portent sur l’extraction automatique d’unités sémantiques et l’évaluation de leur pertinence pour des conversations téléphoniques. Le corpus utilisé est le corpus français DECODA. L’objectif de la tâche est de permettre l’étiquetage automatique en thème de chaque conversation. Compte tenu du caractère spontané de ce type de conversations et de la taille du corpus, nous proposons de recourir à une stratégie semi-supervisée fondée sur la construction d’une ontologie et d’un apprentissage actif simple : un annotateur humain analyse non seulement les listes d’unités sémantiques candidates menant au thème mais étudie également une petite quantité de conversations. La pertinence de la relation unissant les unités sémantiques conservées, le sous-thème issu de l’ontologie et le thème annoté est évaluée par un DNN, prenant en compte une représentation vectorielle du document. L’intégration des unités sémantiques retenues dans le processus de classification en thème améliore les performances.