Multialignement vs bialignement : à plusieurs, c’est mieux !

Olivier Kraif


Abstract
Dans cet article, nous proposons une méthode originale destinée à effectuer l’alignement d’un corpus multiparallèle, i.e. comportant plus de deux langues, en prenant en compte toutes les langues simultanément (et non en composant une série de bialignements indépendants). Pour ce faire, nous nous appuyons sur les réseaux de correspondances lexicales constitués par les transfuges (chaînes identiques) et cognats (mots apparentés), et nous montrons comment divers tuilages des couples de langues permettent d’exploiter au mieux les ressemblances superficielles liées aux relations génétiques interlinguistiques. Nous évaluons notre méthode par rapport à une méthode de bialignement classique, et montrons en quoi le multialignement permet d’obtenir des résultats à la fois plus précis et plus robustes.
Anthology ID:
2015.jeptalnrecital-long.22
Volume:
Actes de la 22e conférence sur le Traitement Automatique des Langues Naturelles. Articles longs
Month:
June
Year:
2015
Address:
Caen, France
Venue:
JEP/TALN/RECITAL
SIG:
Publisher:
ATALA
Note:
Pages:
255–266
Language:
URL:
https://www.aclweb.org/anthology/2015.jeptalnrecital-long.22
DOI:
Bib Export formats:
BibTeX MODS XML EndNote
PDF:
http://aclanthology.lst.uni-saarland.de/2015.jeptalnrecital-long.22.pdf